Née en novembre 1973 près de Barcelone (Espagne), Nath-Sakura est devenue photographe “car elle ne savait pas peindre” explique-t-elle au magazine de référence catalan Art Nou.

Née de parents inconnus et confiée à un orphelinat, Nath-Sakura, devient d’abord docteur en philosophie politique avant de se tourner vers une carrière de journaliste professionnelle et de changer de sexe.

« Outre le fait que je me suis servi de ma mutation physiologique pour voir ce que concrètement ça changeait dans mon art, je me suis aussi servi de celui-ci pour ma mutation »

Nath-SakuraNath-Sakura

C’est de ce passage entre les genres que traite principalement son oeuvre, qui raconte en filigrane la “sauvagerie métaphysique” de cette renaissance. Installée dans le Midi de la France, près de Montpellier, elle collabore en tant que photo-reporter avec un grand nombre de journaux et d’hebdomadaires généralistes.

Nath Sakura

Elle a publié à ce jour cinq recueils de photographies et a été au centre de bon nombre d’expositions prestigieuses. Elle est notamment artiste associée de la très chic Fondation Bertold (Lugano -Suisse).

Nath-Sakura

A la fois photo-reporter et photographe d’art, Nath-Sakura apporte un regard à la fois tragique et décalé sur le réel par le biais de clichés construits sur de multiples niveaux de lecture.

 

http://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2014/02/nath-sakura_0.jpghttp://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2014/02/nath-sakura_0-300x240.jpgJean-Luc HauserPhotographeArtistique,Conceptuel,Sélection du mur,Théâtral
Née en novembre 1973 près de Barcelone (Espagne), Nath-Sakura est devenue photographe “car elle ne savait pas peindre” explique-t-elle au magazine de référence catalan Art Nou. Née de parents inconnus et confiée à un orphelinat, Nath-Sakura, devient d’abord docteur en philosophie politique avant de se tourner vers une carrière de...

Découvrir l'artiste :

Site Internet  |  facebook