Martina Bacigalupo, née en 1978 en Italie, a étudié la photographie au London College of Printing . Durant les quatre dernières années, elle a travaillé en tant que photographe free-lance engagée en Afrique de l’Est où elle se concentre sur des projets personnels et collabore avec des ONG internationales .

Martina Bacigalupo - Wanawake

Plusieurs projets ont été réalisés au Burundi . Les séries Burundian Elections traitent de la montée des tensions entourant les élections de 2010 . Les autres histoires au Burundi traitent souvent d’un handicap physique .

Martina Bacigalupo - Umumalayika

Pour The Backyard Women , elle a suivi plusieurs femmes qui souffrent d’une fistule obstétricale , une lésion responsable d’un flux permanent et incontrôlable d’urine ou de matières fécales , souvent due à un accouchement long et difficile .

Plus de 80% de ces femmes sont rejetées par leurs maris formant de vastes problèmes sociaux, les moyens pour les traiter manquent . En Kirundi , la fistule est appelée « la maladie de la cour» .

martinabacigalupo_2

Martina a couvert des histoires dans plusieurs autres pays comme la Somalie , le Congo et l’Italie . En 2009, elle a publié le livre Fiore del Mio Pericolo . En 2010, Martina a reçu le Prix Canon de la Femme Photojournaliste.

Martina Bacigalupo - Mob justice in Burundi

http://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2014/03/martinabacigalupo_0.jpghttp://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2014/03/martinabacigalupo_0-300x240.jpgJean-Luc HauserPhotographeNoir et blanc,Photojournaliste
Martina Bacigalupo, née en 1978 en Italie, a étudié la photographie au London College of Printing . Durant les quatre dernières années, elle a travaillé en tant que photographe free-lance engagée en Afrique de l'Est où elle se concentre sur des projets personnels et collabore avec des ONG internationales...

Découvrir l'artiste :

Site Internet