Dina Golstein, née en 1969 à Tel Aviv en Israël, est une artiste visuelle basée à Vancouver au Canada. Bien que Dina soit une photographe classée aujourd’hui dans la catégorie pop surréaliste, elle à commencée sa carrière en tant que photographe documentaire. A 23ans, Dina alors entourée d’artistes en tout genre, musiciens, acteurs, peintres, décide d’installer son studio dans son appartement.

Dina Goldstein - Gaza

Dina part pour Gaza en espérant trouver matière à la propulser dans le monde du photojournalisme. Elle revient avec de bonnes images mais les dangers de l’isolement et des situations sur place lui font dire que ce n’est pas pour elle, elle se sentirait bien plus à l’aise dans la photo éditoriale, auprès de ses amis.

Jordan, sa fille alors âgée de 3 ans, était en pleine « période princesse ». Les princesses étaient omniprésentes dans la vie de Jordan mais également de Dina, qui découvrait avec elle, puis qu’ayant grandi à Gaza dans les années 1970, elle avait été plutôt éloignée du monde de Waltz Disney.

Dina Goldstein - Fallen Princesses

C’est à cette période que la mère de Dina se découvre un cancer du sein, ce qui amener Dina à se pose la question de savoir comment une princesse se sentirait devant faire face à la maladie. La série qui rendit Dina célèbre venait de naître, que se passait t’il après le fameux « et ils vécurent heureux… », qu’arrivait-il alors aux princesses ?

Elles devraient naturellement faire face à tous les défis de toutes les femmes modernes. « Ma première idée était d’imaginer Raiponce (Rapunzel) devoir perdre tous ses précieux cheveux après une chimio. » Avec un budget très limité et beaucoup d’aide de volontaires, la série à demandée deux ans de prise de vues.

Voir la série

Dina Goldstein - Snowy

Voulant obtenir l’avis des internautes, Dina poste ses images sur un site de critique photo. La série est rapidement devenue virale, ses images faisaient le tour du monde, Waltz Disney avait également suivit la tendance en postant ses images sur leur site internet. Dina était submergée de messages et d’emails. « Le bon art crée la conversation et la discussion donc je suis vraiment heureuse que mon travail ait suscité une certaine controverse. »

Dina Goldstein - Bathroom

Dans Dollhouse, Dina Goldstein revisite à son tour la figure iconique de Barbie pour s’intéresser plus particulièrement à la relation imaginaire qu’entretient la poupée avec son homologue masculin Ken Sean Carson. Par le truchement d’une série de mises en scène évoquant le quotidien de ce couple en plastique, Goldstein nous fait réfléchir sur la notion d’intersexe . Elle définit celle-ci comme un entrelacement des rôles sociaux propres à chacun des genres.

Dina Goldstein - Breakfast

Au contact des images, la polarité entre le féminin et le masculin, toute construite par des normes sociales dont on oublie souvent la malléabilité, s’effrite peu à peu. Pour créer sa série d’images, Dina a recréé la maison de Barbie à échelle humaine, avec ses murs roses, ses accessoires féminins et ses meubles délicats.

Voir la série

Dina Golstein- Last-Supper

C’est le troisième projet à grande échelle de Dina Goldstein (2013-2014). Le travail est une analyse visuelle de la foi religieuse dans le contexte des forces modernes de la technologie, de la science et de la laïcité. La série joue avec la narration et l’iconographie religieuse afin de communiquer la façon dont la croyance organisée est devenue tordue dans un cadre mondial entraîné par le consumérisme et l’avidité. Le projet interpelle le spectateur – religieux ou laïque – à embarquer dans un voyage d’auto-réflexion comme en contemplant la pertinence du dogme dans la modernité.

Voir la série

Le travail de Dina est exposée dans des galeries et musées à aux USA et à l’étranger et ont fait l’objet de nombreuses couvertures de magazines. Ses images sont reconnus pour leurs messages métaphoriques et ironiques.

http://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2015/03/Dina-Goldstein_0.jpghttp://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2015/03/Dina-Goldstein_0-300x297.jpgJean-Luc HauserPhotographeSélection du mur
Dina Golstein, née en 1969 à Tel Aviv en Israël, est une artiste visuelle basée à Vancouver au Canada. Bien que Dina soit une photographe classée aujourd'hui dans la catégorie pop surréaliste, elle à commencée sa carrière en tant que photographe documentaire. A 23ans, Dina alors entourée d'artistes en...

Découvrir l'artiste :

Site Internet  |  facebook  |  fallen princess  |  dollhouse  |  twiter  |  vimeo