Araminta de Clermont, née en 1971 au Royaume-Uni, est photographe documentaire. Elle a effectué plusieurs travaux en Afrique du Sud. Dans sa série « Avant la vie » (Before Life) elle dépeint les filles de Cape Flats, un quartier plein de problèmes comme la pauvreté, la criminalité, les grossesses d’adolescentes, la toxicomanie et les gangs.

Araminta de Clermont - Before Life

Les filles sont habillées pour leur « Matric Dance », une tradition sud-africaine pour les dernières années de lycée. Ces filles sont souvent les premières à être en terminale de leur famille, après avoir été désavantagée par l’apartheid.

Araminta de Clermont - Life After

Dans « La vie après » (Life After) elle s’est concentrée sur les tatouages ​​et la vie des membres des gangs en prison de l’Afrique du Sud, après avoir été libérés dans la société. Les hommes ont souvent été emprisonnés pendant de nombreuses années, voire des décennies. Les tatouages, interdit dans le système carcéral, montrent des histoires de vie, de la hiérarchie, des témoignages et des déclarations personnelles.

Araminta de Clermont - A New Begining

Araminta a beaucoup travaillé pour la rubrique « style de vie » du Sunday Times en Afrique du Sud et a exposé ses œuvres dans quelques solo et plusieurs expositions groupées.

http://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2014/03/aramintadeclermont_0.jpghttp://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2014/03/aramintadeclermont_0-300x240.jpgJean-Luc HauserPhotographeDocumentaire
Araminta de Clermont, née en 1971 au Royaume-Uni, est photographe documentaire. Elle a effectué plusieurs travaux en Afrique du Sud. Dans sa série 'Avant la vie' (Before Life) elle dépeint les filles de Cape Flats, un quartier plein de problèmes comme la pauvreté, la criminalité, les grossesses d'adolescentes, la...

Découvrir l'artiste :

Site Internet