Angelo Musco, né en 1973, en Italie, réalise des images immenses qui se composent d’un nombre incalculable de corps. Comme les images sont composées de nombreuses photos elles sont d’une netteté incroyable et invitent le spectateur à s’immerger dans une quête de découverte.

Angelo Musco - PHLOEM_

La production du projet Xylem a commencé en Juin 2010 et a été terminée en Juin 2011, 3 séances photos et plusieurs centaines de modèles répartis en trois endroits différents à New York.

Le mot «Xylem» est dérivé du grec classique, ce qui signifie « bois ». Dans les arbres, le xylème transporte de l’eau et des nutriments par les racines. Ce lien affectif innée que nous ressentons envers la nature a servi d’inspiration pour ce projet. C’est une forêt dense créé comme un système vasculaire arboricole, des racines et des branches qui puisent l’énergie à la fois du sol et des cieux.

Angelo Musco - Tehom

Dans sa série Tehom, qui signifie profondeur en hébreu et Abysse en grec , Angelo a créé un monde sous-marin invisible et mystérieux dans lequel il joue avec la réalité. Une des image nommée Hadal s’inspire des fosses les plus profondes de l’océan ou à 6000 mètres il a encore de la vie. Comme la vie a ces profondeurs, ses personnages n’ont pas de pigmentation, la coloration est inutile dans un environnement sans lumière.

http://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2014/03/angelomusco_0.jpghttp://lemurdesphotographes.com/wp-content/uploads/2014/03/angelomusco_0-300x240.jpgJean-Luc HauserPhotographeArtistique,Hyperphoto
Angelo Musco, né en 1973, en Italie, réalise des images immenses qui se composent d'un nombre incalculable de corps. Comme les images sont composées de nombreuses photos elles sont d'une netteté incroyable et invitent le spectateur à s'immerger dans une quête de découverte. La production du projet Xylem a...

Découvrir l'artiste :

Site Internet